L'EXPERTISE LOCALE AU SERVICE DES ENTREPRISES FRANCILIENNES

Manger bien, manger sain, c'est manger francilien

 

DSC 0040coupé 1Le Salon International de l’Agriculture 2018 vient de fermer ses portes. La plus grande ferme éphémère de France aura connu cette année 9 jours intenses. Avec une fréquentation en hausse de 9%, avec 672 570 visiteurs, cette 55e édition aura été pour le Pavillon Île-de-France, dont le CERVIA Paris Île-de-France a en charge l’organisation, un lieu de passage obligé tant pour le public que pour les personnalités officielles et acteurs du monde agricole francilien.

L’Île-de-France a porté avec fierté son identité de terre agricole, terre de savoir-faire et de gastronomie.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui nous ont accompagnés dans cette aventure et qui ont contribué au grand succès rencontré par notre espace.

2 maîtres mots étaient particulièrement à l’honneur sur le stand francilien : la proximité et l’innovation.

Le lancement de la marque Agneau des Bergers d’Île-de-France aura constitué le soir de l’inauguration en présence de la Présidente du Conseil régional, Valérie Pécresse, entourée de très nombreux élus régionaux, départementaux et locaux, un des temps forts les plus marquants.

Cette initiative très largement reprise dans les médias et en faveur de laquelle le CERVIA Paris Île-de-France a très activement œuvré, en partenariat avec l’association des Bergers d’Île-de-France présidé par Nicolas Roch, a souligné ce lien étroit entre ancrage territorial et diversification.

L’agriculture francilienne a de profondes racines et de nombreux atouts. Elle est au cœur des problématiques actuelles en termes de cohésion des territoires, de santé publique, de qualité alimentaire, de préservation du cadre de vie.

Elle bénéficie de l’attention et du soutien des collectivités à l’instar de la Région Ile-de-France qui vient d’annoncer la mise en œuvre prochaine d’un Pacte agricole visant à soutenir l’installation des jeunes, développer la formation dans les domaines de l’agroalimentaire et du bois, valoriser les productions locales et favoriser les filières franciliennes à l’exemple des éco matériaux dont le chanvre est en 1ère ligne.

L’avenir, ce sont aussi ces 100 % de cantines approvisionnés par des produits locaux dont 50% de produits bio. Le CERVIA Paris Île-de-France s’est mobilisé sur cet enjeu et travaille d’ailleurs aux côtés du département de l’Essonne pour permettre aux demi-pensionnaires des collèges de manger bien, de manger sain, de manger des bons produits essonniens et franciliens.

C’est là un défi auquel je suis particulièrement attaché.

De grands évènements mondiaux vont se dérouler en France à horizon 2024. Profitons-en pour mettre en avant nos savoir-faire, nos métiers, nos filières agricoles et agroalimentaires. C’est maintenant que débute cette action de valorisation dont le prochain rendez-vous est fixé à la fin du mois de mars avec la Foire aux fromages et aux vins de Coulommiers (du 23 au 26 mars).

Le CERVIA Paris Île-de-France y sera afin de promouvoir ce manger local qui fait toute la différence et vous y attend nombreux.

Gérard Hébert

Président du CERVIA Paris Île-de-France

Conseiller régional

Search